mercredi 8 mars 2017

La chemise des voleurs de fraises...

Inutile de revenir sur le temps écoulé, l'hibernation, l'absence de signe de vie de ce blog...

Parlons plutôt d'un joli moment couture, d'une inspiration soudaine qui s'est concrétisée exactement comme je le rêvais et qui renforce encore ce plaisir de créer de ses dix doigts...



Tout est parti d'un petite visite sur un site de vêtements pour adultes et enfants... Montrant à Zoélie une petite blouse en liberty fleuri, je lui demande si ce tissu lui plairait. Et mademoiselle de me répondre qu'elle préfère l'autre tissu, à côté, celui avec les oiseaux... L'autre tissu, ou plutôt l'autre liberty, c'est cette merveille de motif créée par William Morris à la fin du XIXe siècle, un tissu mêlant inspiration végétale et oiseaux gourmands picorant des fraises... J'adore ce motif, mais je ne l'avais jamais vraiment imaginé en vêtement. Toutefois, il y en avait un coupon dans mon stock et j'ai donc proposé à ma demoiselle de lui coudre une blouse avec. 

A la faveur d'un samedi où j'étais seule à la maison (enrhumée, mais au calme), j'ai donc voulu me lancer et j'ai passé la moitié de l'après-midi à chercher quel patron je pourrais utiliser pour obtenir une blouse jolie, mais sans trop de fioritures, étant donné le motif déjà chargé du tissu !!! Après bien des hésitations, j'ai ressorti le patron que j'ai sans doute le plus cousu en 8 ans, à savoir Oslo de C'est dimanche (pardon, Nun Studio !)


J'ai remplacé le plastron central par un pli creux, puis j'ai repris le supplément avec col Claudine pour redessiner un col entièrement rond, souligné de passepoil rouge (what else ?) Et tout s'est enchaîné parfaitement bien, jusqu'aux raccords de motifs sur les côtés... Sauf qu'au moment de réaliser les ourlets, ma machine a commencé à faire des siennes, sautant des points, cassant le fil... Après quelques heures à la nettoyer, changer l'aiguille, changer le fil, en vain, j'ai dû me résoudre à la renvoyer au Service après-vente où elle est depuis un mois !


Mais j'ai quand même terminé mes ourlets depuis et je regarde avec bonheur ma puce porter cette blouse dont je raffole ! Alors merci à ma puce de m'avoir poussé à sortir de ma zone de confort...





Blouse Oslo (Nun Studio), taille 10 ans, en liberty Strawberry Thief (Alice Boulay mercerie), biais intérieur en liberty Capel rouge et passepoil rouge...



vendredi 30 décembre 2016

Mademoiselle Sophy...

Avant de voir l'année 2016 se terminer sans regret, je voulais quand même vous présenter mademoiselle Sophy,  baptisée ainsi par Mister T. et imaginée, à partir des modèles de Lieschen Müller,  pour Céline, alias Madame Lutins Valseurs...

La gestation a été très longue,  pourtant j'ai adoré créé sa petite tenue avec robe en liberty Droxford, jupon, bottes en feutre et capelet tricoté... Sans oublier le Mini-sac un rien girly avec ses mini-pompons !








Merci Céline pour cette belle photo que je me suis permis de reprendre !

Comme le colis a été envoyé début décembre,  j'avais ajouté une petite décoration de Noël home made...


Sur ce, je vous souhaite une douce fin d'année et plus encore une belle année nouvelle...

mardi 15 novembre 2016

"Open bar" ! (Défi comme au bon vieux temps :) )))

C'est Madame Reloux qui a jeté ce pavé dans la mare il y a quelque temps : on se rend toutes compte qu'on coud moins ou que la motivation pour coudre est parfois plus difficile à trouver... Et que dire de la motivation pour poster nos réalisations sur nos blogs respectifs, occupation tellement chronophage !!!! Il semble donc loin le temps des blogs où les défis succédaient aux défis...

Personnellement, je me demande parfois comment je trouvais le temps alors de coudre autant et de poster autant, avec déjà deux enfants, un mari, une maison et un travail à temps plein ! Aujourd'hui je n'y arrive plus... Je vieillis sans doute (comment ça, 40 ans dans un mois et deux jours ?) !!!

Mais dans ce cas précis, impossible de dire non à une telle invitation, d'autant que j'ai moi-même été ravie d'aller voir toute la journée certains de mes blogs préférés présentant de nouveau de vraies pépites. C'était un peu comme le plaisir qu'on ressent à retrouver des copines qu'on n'a pas croisées depuis un bail... 

Donc, tant pis si je poste un peu à la dernière minute, après des photos faites à l'arrache deux minutes avant la douche et avant que la séance photo ne se transforme en drame, quand Mr. T. a malencontreusement donné un coup de tête à sa soeur, en faisant le clown, alors que Miss Z. voulait lui faire un câlin... Bref, la vraie vie... 

Mais parlons couture : comme le thème "Open bar", pour moi cela signifiait "aucune prise de tête"! Je jette donc mon dévolu dimanche en milieu d'après-midi sur un patron connu, déjà coupé, qui se coud vite, pour un résultat toujours satisfaisant... SIMPLE ET EFFICACE = MINI-MARTHE

Puisque les précédentes versions en taille 8 ans commencent à être justes, j'ai tenté la taille 10 ans... Mademoiselle est un peu au large, mais comme elle est toute fine, cela ne gêne absolument pas.

Le liberty a été choisi par la chipie en chef... Et bien sûr, comme d'habitude, elle a voulu que j'ajoute du passepoil... 

C'est donc reparti pour les "bathroom shootings" made in Belette Marmotte, avec spéciale dédicace de miss Z. qui vous offre sa plus jolie grimace !







mercredi 2 novembre 2016

Louise d'Halloween...

Louise, c'est le nom d'un charmant manteau, simple et moderne, créé par Madame Maman.

Sa coupe sobre, sa capuche, ses jolis détails, je savais que tout cela plairait à ma puce et je me suis donc lancée dans la couture d'un manteau de mi-saison... même s'il est entièrement doublé d'ouate. 

Je conservais depuis des années un joli lainage gris chiné, parfait pour s'associer à une touche orange (pour changer !!!). Le corps du manteau n'est pas doublé en coton Minilabo, mais en velours milleraies orange. Seuls les détails et la capuche sont coupés dans l'adorable tissu fleuri... Les boutons sont seulement décoratifs, j'ai remplacé les boutonnières par des pressions et je me suis passée du joli noeud devant, parce que je n'imaginais pas ma fille en train de défaire le noeud chaque fois qu'elle voudrait ôter son manteau...



Pour un total look orange, le manteau est porté avec une petite jupe Philadelphia en coton à grosses fleurs de chez Mondial tissus...







Ce manteau, facile à vivre, a été très vite adopté et personnellement, j'adore ces touches de couleurs vives pour illuminer l'automne !


lundi 26 septembre 2016

Gioia...



Ouh, ouh !!! Il y a encore quelqu'un ? 

Non, parce qu'il faut être honnête, il n'y a vraiment plus beaucoup de vie par ici... 

Je couds toujours, mais je ne photographie plus beaucoup ce que je couds, je ne prends plus vraiment le temps d'écrire sur ce blog... Au bout de 858 posts de blog, l'effet de lassitude se fait sans doute sentir... Mais je vais tout de même essayer d'aller jusqu'à un chiffre rond !

Pour résumer, nos vacances furent belles, de vraies vacances, tout un mois durant, entre la campagne et la mer, avec du soleil tout le temps ! On en avait tous bien besoin... Le soleil s'est encore invité tout le mois de septembre et on veut bien le garder autant qu'il le souhaite !

Soyons réalistes : je pense que beaucoup de mes cousettes d'été ne seront jamais présentées sur ce blog, aussi je vous présente mes premières cousettes de rentrée, réalisées pour une adorable petite demoiselle trop belle, qui répond au joli nom de Gioia...

Sa maman adorant le rouge, il fallait au minimum une petite touche écarlate, parfaite pour s'assortir à cette petite guimpe en vichy noir à col volanté (merci au gros bébé de mademoiselle Z. d'avoir pris la pose), cousue en taille 6 mois...


Guimpe à col volanté et bloomer, Intemporels pour bébés (1), taille 6 mois en vichy et lin rouge de mon stock


Puis, j'ai imaginé un petit coussin-doudou en lin avec quelques broderies maison et des mini-étoiles en flex doré... 



Et puisqu'il faut aussi gâter les super-mamans et que j'adore désormais coudre des trousses, j'ai ajouté au colis cette trousse vitaminée avec un petit message clin d'oeil...


Et hier, j'ai recommencé à coudre pour la garde-robe d'automne de ma puce... Alors, avec un peu de chance, je repasserai par ici bientôt...

dimanche 3 juillet 2016

Rosamée l'oubliée...


Voici une petite robe cousue l'automne dernier mais un peu oubliée dans l'armoire ensuite... 

Il s'agit d'une nouvelle robe Rosamée (Citronille), un modèle adorable parfait pour faire honneur à ce coton à chemise, légèrement gaufré, légèrement brillant, mêlant bleu marine et noir, pour lequel j'avais eu un vrai coup de coeur (lors des soldes de l'été dernier chez Mondial tissus) ! Mais celui-ci s'est avéré un peu trop fin et précieux pour l'automne et pour l'école... En revanche, en cette saison capricieuse, la robe portée avec des leggings de petit marin a été adoptée... et heureusement, car elle est déjà un peu courte !




Petit zoom sur le tissu...




On dirait que je rattrape peu à peu mon retard par ici ! Pourvu que le soleil reste un peu avant que les bouts d'chou ne prennent leurs quartiers d'été chez leurs grands-parents...

mercredi 29 juin 2016

C'est dans les vieilles robes qu'on fait les meilleures chemises...


Même si on atteint difficilement les 20° les jours où Monsieur Soleil daigne se montrer par ici, je m'entête et je couds encore des petits vêtements d'été... 

Et plus dingue encore, je couds pour mon fils... Et un ensemble complet en plus ! 

J'ai récemment craqué sur un livre de vêtements pour fille et garçon, intitulé Couture facile pour enfants. S'il s'agit d'un livre en français, son auteure est japonaise et vit en Angleterre. L'ouvrage est divisé entre vêtements printemps-été et vêtements automne-hiver. Il comporte plusieurs planches de patrons séparées, ce qui évite le mélange illisible des modèles sur une simple feuille recto-verso et ce seul détail est un gros atout, je trouve. Les modèles sont sobres et vraiment charmants, qu'il s'agisse des modèles fille ou garçon, et ils correspondent à ce que j'aime de plus en plus en couture à savoir des coupes simples, mais bien pensées, qui permettent de mettre en valeur les belles matières, telles que le lin... 

Si j'en crois les galipettes du jeune homme dans le trampoline, ce premier test semble répondre à toutes les exigences de confort d'un petit garçon de 5 ans et il répond à toutes mes exigences stylistiques !


Cerise sur le gâteau, d'un point de vue économique, cet ensemble est lui aussi au top : la chemise a été coupée dans une robe taille 46, chinée à la Ressourcerie uniquement pour la beauté de son lin (et la quantité potentielle de tissu à réutiliser...) J'ai récupéré jusqu'aux boutons et j'ai même repris l'ourlet du bas de la robe ! Quant au bermuda, il m'a permis de terminer jusqu'au dernier centimètre d'un magnifique coupon de lin gris, dans mon stock depuis des années... 

Les photos ont été prises en fin de journée, le lin est froissé... Mais peu importe : un vêtement, c'est fait pour vivre dedans !

La preuve en images !!!

 








Bermuda et chemisette en lin, taille 110 cm, du livre Couture facile pour enfants de Mariko Nakamura


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...